Créer une question de texte dans l'Editeur de Questions

CodinGame met à votre disposition un éditeur de questions permettant de créer quatre types de questions : QCM, Texte, Exercice de Programmation et Projet. Cet article traitera de la création de questions de type texte. 

Choisissez la langue de votre question (Français, Anglais ou Espagnol). 

Il vous sera possible d’ajouter des traductions pour les autres langues depuis l’interface. 

Le titre de la question n’est pas visible côté candidate lors du passage d’un test CodinGame. Aussi pouvez-vous mettre le titre de votre choix même si celui-ci contient des éléments de réponse à la question. 

Si vous souhaitez intégrer des images à votre question, nous conseillons d’utiliser le bouton « insérer une image » prévu à cet effet afin que l’image soit uploadée directement sur nos serveurs. Dans le cadre d’un hotlinking, vous vous exposez au risque de déshébergement de l’image, la rendant dans ce cas non accessible pour vos candidates. 

Si vous souhaitez mettre une variable en exergue, sélectionnez le texte de la variable puis cliquez sur le bouton « insérez un extrait de code » 

Si aucun texte n’est sélectionné, en utilisant le même bouton, vous pourrez insérer un extrait de code. Un pop-up apparaîtra, vous demandant de choisir le langage de programmation de votre question puis de créer votre code :

Cliquez sur « enregistrer », le code sera visible dans la section « énoncé ». 

Choisissez vos paramètres. Le domaine peut être un domaine déjà présent sur CodinGame ou un nouveau domaine personnalisé. Il en va de même pour la compétence validée par cette question. Choisissez votre niveau de difficulté (Facile, Moyen, Difficile) et la durée. À titre d’exemple, les QCM de notre bibliothèque ont une durée allant de 30 secondes à 3 minutes en fonction de la longueur de l’énoncé et du niveau de réflexion attendu. Afin que les questions soient en harmonie avec notre bibliothèque en matière de difficulté, manipulez simplement la difficulté et la durée, les points de la question s’ajusteront en conséquence. 

Une fois votre question prête, si vos tests sont sous forme de blocs aléatoires de questions, cochez la case « Autoriser cette question à être sélectionnée lors de la génération automatique d’un test » afin qu’elle puisse être intégrée à la sélection. Si votre question doit spécifiquement se trouver dans votre test, voici comment la retrouver

Vous pouvez également choisir de partager cette question avec CodinGame :


Dans le cadre d’une licence Enterprise multi-comptes, vous pouvez choisir de partager la question sur tous les comptes de votre entreprise afin que vos collègues d’autres business units puissent en profiter. 

Finalement, paramétrez la validation de votre question : automatique et manuelle. 

  • Validation automatique : 

Choisissez votre compétence testée dans cette question (déjà présente sur CodinGame ou propre à votre question) et les réponses possibles. 

Pour les questions de texte corrigées automatiquement, la réponse du candidat ou de la candidate sera comparée à chaque réponse possible listée dans le panel de validation. Si l’une d’entre elles correspond, le ou la candidate obtiendra les points. 

Deux types de réponses sont possibles, les réponses « classiques » et les réponses « expressions régulières ». Leur différence tient à la manière dont elles sont comparées avec la réponse du ou de la candidate. 

Pour les réponses « classiques » (case « expression régulière » décochée), la correction se fait par correspondance exacte, ce qui veut dire que la réponse du candidat ou de la candidate doit correspondre exactement à la réponse déterminée lors de la création de la question (les différences de minuscules et de majuscules sont ignorées). Par exemple, si la réponse possible est « Interface », les candidates auront le point uniquement s’ils ou elles répondent « interface » ou « Interface » mais ne l’auront pas s’ils ou elles répondent « interfaces » ou « la réponse est interface ». 

Pour les réponses « expression régulière » (case « expression régulière » cochée), la correction se fait en comparant les expressions régulières aux réponses du ou de la candidate. Cela permet plus de flexibilité dans la réponse des candidates. Un pattern habituel pour les expressions régulières est « .* » qui signifie « n’importe quel caractère ». Par exemple, si la réponse possible est « .*Interface.* », « Interface », « Interfaces » ou encore « La réponse est Interface » seront toutes validées et donneront des points au candidat ou à la candidate. Il est important de noter que les réponses en expressions régulières, par défaut, sont sensibles aux majuscules et minuscules. Cela signifie que si lela candidate répond simplement « interface », il ou elle n’aura pas les points dans l’exemple ci-dessus. Il est possible de rajouter « (?i) » au début de la réponse en expression régulière afin de contourner la restriction. La réponse possible paramétrée à la création de la question est désormais « (?i).*Interface.* », ce qui permettra à toutes les réponses de l’exemple de fonctionner, y compris le mot « interface ». 

Plus d’informations sur la méthode utilisée ici : https://docs.oracle.com/javase/8/docs/api/java/util/regex/Pattern.html

  • Validation manuelle : 

Choisissez le label, la compétence, le poids et les points alloués à la question. 

Une question en validation manuelle vous demandera une étape supplémentaire. Lorsque votre candidate aura terminé son test, vous recevrez une notification « évaluation nécessaire ». Le test de votre candidate apparaîtra comme « à évaluer » dans la colonne « score comparatif », à la place du score :

En cliquant sur la ligne correspondant au candidat ou à la candidate, la question apparaîtra : 

Afin que lela candidate obtienne les points, il vous faudra corriger la question en cliquant sur la coche verte si la réponse est satisfaisante et sur la croix rouge si le ou la candidate a échoué. 

Avez-vous trouvé la réponse à votre question? Merci de votre retour Nous n'avons pas pu soumettre votre retour 😔. Essayez de nouveau plus tard!